Joël FABING

jolfabing http://joelfabing.jimdo.com

THEATRE,  OPERAS

2017
Fleur de cactus
reprise au Théâtre Antoine
2016
Un Pedigree
de Patrick Modiano, lecture d'Edouard Baer
La Traviata
opéra de Verdi, festival de Saint Céré
Nevrotik-Hôtel festival de Figeac
Peau de vache
de Barillet et Gredy au Théâtre Antoine
2015
Fleur de cactus
de Barillet et Gredy  au Théâtre Antoine
Dardanus  de Rameau à l’Opéra de Bordeaux
Un amour qui ne finit pas d’André Roussin au théâtre de l’Œuvre
2012
Que faire de Mister Sloane
(Joe Orton) à la Comédie des Champs-Elysées
CIiboulette à l'Opéra Comique
2014
Le Misanthrope
(Molière) au Théâtre de l’Œuvre
2010-2011
Maison de poupée
(Henrik Ibsen), NONO (Sacha Guitry) au Théâtre de la Madeleine
Britanicus (Racine), Brulez-là ! Zelda la Magnifique (Christian Siméon) au Festival de théâtre de Figeac

Depuis 2010 il crée les lumières pour les spectacles mis en scène par Michel FAU

 

PARCOURS

À partir de 2005 il signe les éclairages pour les Opéras mis en scène par Éric Perez :
Le Dialogue des Carmélites, Les Caprices de Marianne, Le Vaisseau Fantôme, Macbeth et Aïda,  puis pour les Opéras et Opérettes mis en scène par Michel Fau : Madame Butterfly et Tosca, à l’Opéra de Dijon et Ciboulette à l’Opéra-Comique.
Il collabore également à Dijon avec Régis Santon (Orphée aux Enfers), avec Gerhard Weber (Faust) de Gounod, et Olivier Desbordes ( Neues Vom Tage)
En 1998, lors de l’ouverture de L’Auditorium (Opéra de Dijon), il intègre l'équipe pour participer au lancement du lieu. Dès 2003 il assure les créations lumières pour le Ballet de l’Opéra, telles que Jeu (Jean Gaudin), Justamant Pas (Jean Guizerix), Les Eléments (Béatrice Massin), Le Carnaval des Animaux (Serge Ambert).

Joël Fabing découvre le spectacle vivant comme régisseur général en 1988 au Caveau des Trinitaires, caveau jazz à Metz.
Fort de cette expérience dès 1991, il est régisseur lumière à l’Arsenal de Metz durant 7 ans, ce qui lui permet de créer ses premiers éclairages de concert : Didier Lockwood, Diane Reeves, Michel Petrucciani …

 

Scroll to Top